• Les enjeux majeurs identifiés
    dans les études préalables


Quatre études préalables à l'élaboration du contrat de rivières ont été menées. En voici succinctement les résultats.

Caractérisation de l'état des eaux et évaluation des pressions polluantes 

Le bilan indique que les eaux sont globalement de bonne qualité sur l'ensemble du bassin versant.

Les objectifs préconisés sont :

- la suppression des rejets directs ; 
- la planification des travaux d'assainissement grâce à la réalisation de schémas directeurs d'assainissement ;
- l'amélioration de l'assainissement des hameaux et habitations isolés (raccordement au réseau, assainissement non collectif) ;
- la réhabilitation des stations d'épuration insatisfaisantes ;
- la diminution des eaux claires parasites ;
- une meilleure répartition des effluents d'élevage.

 

Etude multifonctionnelle (hydromorphologie et qualité piscicole)

La morphologie des cours d'eau est bonne en amont et se dégrade petit à petit vers l'aval du fait des installations hydroéléctriques et de l'urbanisation. On note des enjeux hydrauliques très forts à l'aval du bassin versant.

Les objectifs préconisés sont :

- la préservation et l'entretien des fonctionnalités des milieux aquatiques ;
- la gestion de l'équilibre sédimentaire et le profil en long ;
- la restauration de la continuité biologique et des habitats aquatiques ;
- l'amélioration de la connaissance et du suivi du patrimoine naturel ;
- la réduction des risques à la source ;
- la réduction des aléas et de la vulnérabilité à l'origine des risques dans le respect du bon fonctionnement des milieux aquatiques.

 

Etude quantitative de la ressource en eau

La ressource est satisfaisante actuellement sur le bassin versant mais la situation pourrait se dégrader dans le futur.

Les objectifs préconisés sont :

- l'amélioration de la connaissance ;
- l'amélioration du rendement des réseaux eau potable ;
- la mise en place des modalités de partage de la ressource.

 

Schéma global de valorisation paysagère et des milieux naturels

Le bilan indique que les mileux aquatiques sont omniprésents sur le territoire mais ne sont pas toujours mis en valeur.

Les objectifs préconisés sont :

- la requalification des milieux rivulaires dégradés ;
- la préservation des mileux rivulaires ;
- la valorisation des milieux rivulaires ;
- la sensibilisation des populations locales et touristiques à la richesse et à la sensibilité du patrimoine naturel lié à l'eau ;
- la découverte et la ré-appropriation du patrimoine lié à l'eau par la population locale et son respect.

 

Les quatre études et les objectifs mentionnés permettront d'élaborer le programme d'actions à l'échelle du bassin versant.