• Un travail partenarial sur le long terme

L’élaboration et l’adoption du contrat de rivières sont de la compétence d’un comité de rivières, rassemblant de multiples intérêts autour du projet et représentatifs des enjeux du territoire.

Le comité de rivières présidé par un élu et réunissant tous les acteurs concernés crée le cadre de la concertation, élabore le contrat, l’approuve puis suit son application.

Cette instance est le lieu de débat entre les acteurs pour la définition des objectifs du programme de travaux et des modalités d’évaluation. Il importe donc que sa composition soit représentative du tissu économique et social du territoire.

Le comité de rivières des Dranses et de l'est lémanique 

Le comité de rivières du contrat des Dranses et de l’est lémanique,est composé de 4 collèges : collectivités territoriales ; usagers et associations ; services et établissements publics ; membres invités.

Il est présidé par Pascal Chessel, Maire de Marin, vice-président du SIAC (reconduit dans ses fonctions en juin 2017).

Pascal Chessel réélu Comité de rivières 08062017

 

Les partenaires financiers du Contrat

Le programme d’actions du Contrat de rivières des Dranses et de l’est lémanique lancé fin 2017 représente un coût global de 23 millions d’euros.

Les partenaires financiers se sont engagés à hauteur de 12 M€, respectivement 6 M€ par le Conseil Départemental de la Haute-Savoie et 6 M€ par l’Agence de l’Eau. La Préfecture de Haute-Savoie est également partie prenante du Contrat. En effet, elle vérifie la cohérence du projet à l’échelle du bassin versant et engage des fonds concernant la prévention des risques d’inondation.

La part d’autofinancement, soit 11 millions d’euros, sera assurée par les collectivités du Chablais signataires du Contrat, c'est-à-dire les Communautés de communes du Pays d’Evian Vallée d’Abondance, du Haut Chablais et la Communauté d’agglomération Thonon Agglomération.

Contrat rivières 20170919 1