• Quel Chablais souhaitons nous
    pour demain ?

 

C’est à cette question centrale que le Schéma de Cohérence Territoriale répond. Le SCoT construit une vision collective et partagée de l'avenir du bassin de vie du Chablais.

Dans le SCoT du Chablais, les orientations définies en collaboration avec l’ensemble des élus et en concertation avec la population touchent l’ensemble des préoccupations des habitants, des entrepreneurs, des touristes ou des résidents secondaires.

 

Répondre aux besoins de la population en termes de logements, d'équipements, de services, dans un cadre structuré

Face à une pression foncière particulièrement forte, issue d’un contexte à la fois touristique et transfrontalier, le SCoT souhaite un développement durable qui réponde aux attentes de la société. Il s’agit d’organiser le développement et d'en limiter les effets négatifs sur l’environnement.

A travers le SCoT, les élus souhaitent mener une politique volontariste en termes de logements, qui réponde aux enjeux de la mixité sociale et développe une architecture et une urbanisation qui s’insèrent dans les paysages chablaisiens.

Par ailleurs, le territoire doit pouvoir offrir les équipements et services nécessaires à tous, pour le bien être des populations permanentes et de passage.

 

Offrir un cadre de vie et un environnement de qualité

A travers les orientations du SCoT, les élus veulent offrir à la population un cadre de vie de qualité et préserver l’environnement pour les générations à venir. Outre cette volonté, il convient également de considérer l’espace urbain comme une composante essentielle de notre cadre de vie. Cet espace structuré et vivant doit assumer ses fonctions d’habitat, d’activités et de transports en commun, afin de permettre aux espaces agricoles et naturels d’assumer leurs propres fonctions.

A l’égard des risques naturels, technologiques et sanitaires, il s’agit de préserver les populations de tout risque par une meilleure gestion des aléas et des enjeux.

Conscients que le développement de tout territoire peut générer des effets préjudiciables à l'environnement et à la santé humaine, le SCoT souhaite limiter ces conséquences par une gestion économe des espaces et des ressources en limitant les pollutions.

 

Accompagner et favoriser le développement de l'économie Chablaisienne

L’impact de la proximité de la Suisse dans l'économie locale est important. Le territoire est fortement dépendant de la métropole genevoise, et, de façon plus ténue, des cantons du Valais et de Vaud. Par ailleurs, la localisation à une extrémité de la Haute-Savoie et de la région Rhône-Alpes, et le manque de desserte en transports, est un handicap pour le dynamisme économique.

Cependant, le territoire bénéficie d’atouts locaux qui permettent d’avoir une économie locale forte et diversifiée : tourisme, agriculture et sylviculture, artisanat et quelques très grandes entreprises. Cette indépendance économique doit être assurée, en œuvrant pour la pérennité de ces grands secteurs d’activités.

La pérennisation de l’ensemble des secteurs d’activité, l’adaptation aux mutations, le maintien de la compétitivité sont les objectifs exprimés dans le SCoT. Cela passe également par un accès facilité et accessible à tous aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

 

Renforcer l'accessibilité au territoire et mieux se déplacer au sein du Chablais

Le Chablais pâtit du manque d’un réseau de déplacements performant. C’est pourquoi le SCoT souhaite que le schéma de désenclavement du Chablais soit mis en œuvre dans son intégralité, tel qu’il a été validé le 7 juillet 1999 par le Ministre de l’Equipement et des Transports. Figure en premier lieu, le projet routier d’infrastructure à 2X2 voies Machilly-Thonon.

Le développement de transports collectifs sur l'ensemble du Chablais est essentiel à une amélioration de la mobilité pour tous. Il contribuera à une limitation des émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, les modes de déplacements doux seront valorisés dans l'ensemble des communes.

  

Passer d'une intercommunalité de gestion à une intercommunalité de projet

Le SCoT doit permettre de mettre en oeuvre un projet de territoire cohérent entre les 62 communes du Chablais. Il doit également dépasser ce périmètre pour tisser des liens avec les territoires limitrophes.